Création d’une Perle

1

1. Je commence mon travail déposant du verre en fusion sur un support (tige d’inox ou « mandrin ») préalablement enduit d’une matière (« séparateur ») facilitant le décollage de la perle une fois finie. Ce noyau de verre est la base de tout travail. On peut jouer sur sa forme, ses couleurs, sa transparence en mélangeant différentes sortes de verre (mat, transparent, opalin) ou lui donner du volume et de la finesse en le soufflant.

2

3

4

2-4. Exemple de pose de points

5

5. Fusion des points

6

6. Déformation des points par torsion (« twist »)

7

7. Une fois finie, la perle est recuite dans un four pour « détendre » le verre c’est-à-dire annuler les tensions internes induites lors du mélange des couleurs et du façonnage. Cette étape est indispensable à la solidité finale de la pièce.

Les commentaires sont fermés.